CRAN - Campus Sciences
BP 70239 - 54506 VANDOEUVRE Cedex
Tél : +33 (0)3 72 74 52 90 Fax : +33 (0)3 72 74 53 08
cran-secretariat@univ-lorraine.fr
 
 
Sujet de Thèse : Analyse du routage inter-domaine et optimisation dynamique de l'infrastructure
Dates : 2015/03/16 - 2018/03/15
Etudiant : Quentin GRANDEMANGE
Directeur(s) CRAN : Marion GILSON-BAGREL
Autre(s) Directeur(s) : Eric Gnaedinger (eric.gnaedinger@univ-lorraine.fr)
Description : L’évolution de nouvelles pratiques d’utilisation du réseau Internet, telle la banalisation du streaming ou l’émergence du Cloud entraîne
une explosion du trafic inter-domaine. La nécessité de maîtriser les flux devient de plus en plus importante. En effet, les capacités
réseaux croissent moins vite que le besoin, et des optimisations de routage en fonction du trafic deviennent alors indispensable.
D’autre part l’architecture internet est de plus en plus éloignée de l’architecture en 3 tiers. Divers axiomes d’autrefois, comme la
capacité à router convenablement pour un transit tier 1, sont remis en cause. Il devient alors nécessaire de maîtriser le chemin et les
caractéristiques des flux pour pouvoir optimiser le trafic et détecter les anomalies. L’utilisation de KPI ("Key Performance Indicator")
devient alors un des outils de mesures de performances du réseau et le choix même de ces indicateurs une problématique pour
l’opérateur.

D’autre part les fortes interactions entre les datacenters et l’intra-domaine de l’opérateur, notamment dans le cadre des architectures
Clouds et les approches SDN (Software-Defined Networking) ajoutent sur le réseau de nouvelles contraintes sur le trafic management.
La volatilité des machines virtuelles entre plusieurs Datacenters entraîne un dynamisme accru des débits sur le réseau.

Ces approches dynamiques au sein des Datacenters sont d’ailleurs étendues à la gestion même du cœur de réseau (Software-Defined
Backbone). La couche MPLS interagissant alors de manière plus dynamique avec la couche optique. Ces nouveaux degrés de liberté sur
le réseau, associés aux nouvelles contraintes, font repenser entièrement la gestion du cœur de réseau. De nouveaux mécanismes et
règles d’ingénieries sont alors à découvrir.

Les travaux de recherche consisteront à effectuer : l’état de l’art de ces domaines de recherches, d’établir les nouveaux
fonctionnements des réseaux, grâce notamment à des campagnes de mesures sur le backbone POST Luxembourg, d’inventorier puis de
proposer de nouveaux mécanismes de gestion de réseau.

Il conviendra alors de concevoir et mettre entre œuvre une infrastructure novatrice permettant une optimisation dynamique du réseau
de cœur face à ces nouvelles contraintes.
Mots clés :
Département(s) :
Contrôle Identification Diagnostic
Financement : Contrat doctoral UL sur le contrat avec Post Luxembourg